Le marché de la bijouterie en Chine

Dans un grand magasin situé sur la célèbre East Nanjing Road à Shanghai, la vente des bijoux en or est disposée sur une seule surface, puisqu’en Chine l’or est toujours un cadeau excitant et important et est censé apporter la bonne fortune.

En Chine, l’or est souvent offert aux plus jeunes membres de la famille lors d’occasions spéciales. Les enfants des familles aisées sont dits, selon l’expression, nés avec des « baguettes d’or » dans la bouche, et il y a une tradition de donner de l’or aux nouveaux bébés sous la forme de minuscules colliers ou bracelets. L’or est également acheté pendant le Nouvel An chinois. Les bijoux en or à 24 carats, souvent ornés des symboles du zodiaque chinois tels que les dragons, les serpents, les tigres et les chevaux, sont achetés pour leur valeur d’investissement aussi bien que pour leur beauté.
L’or est présent dans l’histoire chinoise depuis la dynastie Han (206 avant JC – 220 après J-C) mais la demande pour le métal a fermement perduré pendant les six Dynasties (222 – 589 après J-C) avec l’arrivée du bouddhisme. Les fidèles faisaient des offrandes d’or et construisaient des pagodes et des statues de Bouddha en or.
Aujourd’hui, la Chine est le marché à la plus forte croissance du monde pour les bijoux en or, conduit par une société qui devient progressivement de plus en plus riche et qui estime que l’achat de bijoux en or démontre une prévoyance financière saine et promet d’apporter la bonne fortune. Les recherches du World Gold Council montrent que 82 % des Chinois s’accordent pour dire que « le bijou en or est autant un investissement qu’un effet de mode ». Il n’est pas surprenant que la majorité des consommateurs chinois continuent d’acheter des bijoux de haute pureté à 24 carats d’or, donnant à leurs achats des valeurs financières plus durables.
Une vision à long terme de la capacité de l’or à croître en valeur signifie que les baisses de prix du métal sont souvent considérées comme des opportunités d’achat. Ce point de vue était particulièrement visible au printemps 2013, lorsqu’une vague d’achat a généré de longues files d’attente aux comptoirs des grands magasins de bijoux. Certains magasins de Hong Kong ont dû prendre des commandes afin de pouvoir satisfaire les attentes des clients. Beaucoup de ces clients n’ont d’ailleurs pas pu passer les portes des magasins avant que la totalité du stock de bijoux en or ne soit vendu.
La richesse croissante a apporté de nouvelles opportunités pour acquérir de beaux bijoux en or. Les jeunes de la génération montante chinoise se tournent vers l’or pour manifester leurs aspirations et leurs identités, à la recherche de designs distinctifs frais et modernes. En fait, l’âge de la première acquisition d’or en Chine rajeunit. Les jeunes chinois sont maintenant devenus une force dominante dans le marché de l’or et des produits de luxe, et semblent prêts à être les moteurs de la demande de bijoux en or dans les années à venir.